Objectifs et acteurs

Pour préserver les ressources en eau sur le territoire, de nombreux acteurs s’engagent par des mesures réglementaires, des analyses ou des actions concrètes sur le terrain. Adoptée en 2000, la Directive-cadre sur l’eau (DCE) fixe un nouvel objectif : le bon état chimique et écologique de l’eau afin de protéger la santé de l’homme, l’approvisionnement en eau potable des populations, les écosystèmes naturels et la biodiversité.

La dynamique pour atteindre cet objectif s’organise sur le bassin Loire-Bretagne autour du SDAGE et localement autour du SAGE Estuaire de la Loire. La surveillance est la première étape. Le territoire est à cet effet couvert par un réseau de suivi de la qualité des eaux superficielles*, porté au fil des années par différents acteurs (Agence de l’eau Loire-Bretagne, Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement [DREAL] des Pays de la Loire, Agence régionale de santé [ARS], Direction départementale des territoires et de la mer [DDTM] de Loire-Atlantique, Direction départementale des territoires du Maine-et-Loire, départements de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire).

 

Les différents points de suivi sont répartis entre :

  • Le réseau réglementaire mis en place dans le cadre de la DCE. Il comprend le Réseau de contrôle de surveillance (RCS), le Réseau de contrôle opérationnel (RCO) et un Réseau complémentaire de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne (RCA).
  • Les Réseaux départementaux (RD) mis en place, pour la plupart des points de suivi, par les Départements.
  • Les réseaux complémentaires liés au suivi des contrats territoriaux portés par les syndicats de bassins versants ou les EPCI.

L’ensemble des résultats d’analyses issues des réseaux de surveillance est réuni après validation sur la base nationale Naïades.

*Et donc hors masses d’eau côtières, souterraines, plans d’eau, estuaire.

Une démarche mutualisée

Le SYLOA s’est associé à l’Établissement public territorial de bassin (EPTB) de la Sèvre nantaise afin de déployer sur le territoire du SAGE Estuaire de la Loire l’outil « Observatoire ». Ce dernier, développé par l’EPTB, exploite la base de données Naïades de façon dynamique. Il propose une restitution des informations (données brutes ou de synthèse) sous la forme de cartes et de graphiques interactifs. Il est aujourd’hui partagé via une convention de mutualisation avec le SYLOA, structure porteuse du SAGE Estuaire de la Loire, et la plupart des structures porteuses de SAGE limitrophes à l’EPTB Sèvre nantaise.

Mode d’emploi

L’outil dispose de différents niveaux de lecture :

  • Un premier niveau propose une carte présentant les fréquences de dépassement des valeurs seuils pour chacune des stations de suivi du bassin versant, pour un paramètre, sur la base de la dernière année validée et bancarisée sur Naïades.
  • Un second niveau permet, en sélectionnant une station de suivi en particulier, d’accéder à des informations détaillées : par exemple, en consultant les chroniques sur la station sélectionnée.

A noter que les valeurs seuils qui figurent dans les graphiques correspondent majoritairement aux Normes de qualité environnementale (NQE) pour les eaux brutes de surface définies et fixées par la DCE. Cela est précisé par la mention (DCE cours d’eau) dans le sous-titre du paramètre. Lorsque ce seuil est défini par le SAGE Estuaire de la Loire ou se réfère à une autre norme, cela est également indiqué.

 

 

Les paramètres suivis

Nutriments

Pesticides

Oxygène

Hydrobiologie et hydrologie