Accueil / Actualités / L'impact sur les émissions de CO2

Cours d'eau intermittents

L'impact sur les émissions de CO2

Tweet

En France, les rivières intermittentes représenteraient de 25 à 40 % de la longueur totale du réseau hydrographique. Des chercheurs de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA) se sont penchés sur le fonctionnement de ces cours d’eau encore mal connus.

Le projet de recherche participative « 1000 rivières intermittentes », rassemblant une centaine de chercheurs provenant de 22 pays, a permis l’analyse d’échantillons de 212 cours d'eau intermittents. Les conclusions sont sans appel : une seule remise en eau annuelle (certaines rivières se remettent en eau plusieurs fois par an) pourrait augmenter de 10 % les émissions de CO2 attribués aux cours d’eau.
Des résultats éloquents lorsque l’on sait que, dans le contexte de changement climatique, un climat plus sec et des besoins en eau plus élevés risquent d’augmenter le nombre de rivières intermittentes.

Pour en savoir plus.

10 septembre 2018