Accueil / Actualités / Chapeau melon et bottes… en caoutchouc

Ema-Pil

Chapeau melon et bottes… en caoutchouc

Tweet

“Ema-Pil est un outil de mise en réseau des données sur les CTMA, explique Stéphane Renou, chargé d’évaluation SAGE/Aster. Il est accessible par Internet : les porteurs de contrats peuvent aller y saisir les informations liées à leurs programmes.” Au menu : avancement des travaux, dépenses, écarts… Mais aussi suivi de tout un ensemble de paramètres comme la qualité des eaux, les indices biologiques, les débits, les hauteurs d’eau… “Il s’agit d’un outil de travail pour les techniciens de rivière, précise Stéphane Renou. Ema-Pil n’est accessible qu’avec un identifiant et un mot de passe. Mais l’idée est de se servir de ces données pour alimenter à terme un tableau de bord ouvert à tous. L’intérêt de la formule est aussi d’organiser l’information sur les CTMA et sur les inventaires zones humides et cours d’eau, de la rendre homogène à l'échelle du SAGE.” L’alimentation des données doit en effet être effectuée avec une grande rigueur afin que l’on dispose ensuite d’un tableau de bord permettant d'évaluer la mise en œuvre du SAGE. Ce tableau de bord fait d’ailleurs appel à des techniques très complexes d’informatique décisionnelle et de business intelligence comparables à celles qui sont utilisées dans la finance. Si elle n’est pas encore tout à fait fonctionnelle, la plate-forme, nourrie par un historique de données sur certains territoires, contient déjà beaucoup d’informations. “Nous allons désormais aller voir les techniciens pour leur proposer l’outil et les former à son utilisation, indique le chargé d’évaluation SAGE/Aster. Avec la cellule Aster, nous avions d’ailleurs beaucoup travaillé avec eux en amont.” Les premières réflexions sur le sujet ont en effet démarré dès 2010. La mise en service d’Ema-Pil est imminente… Ce qui devrait permettre de disposer d’un tableau de bord opérationnel dès la fin de 2014.

Un agent de charme

Le choix de l’acronyme Ema-Pil n’est bien évidemment pas innocent. Il fait référence à un personnage de la série britannique des années 60, Chapeau melon et bottes de cuirThe Avengers en VO —, l’assistante de John Steed, Emma Peel.

14 février 2014