Accueil / Actions / Portrait type de l’exploitant des marais estuariens

Portrait type de l’exploitant des marais estuariens

Tweet

L’agriculteur des marais estuariens est un éleveur : 97 % des exploitations disposent d’un atelier d’élevage. Parmi celles-ci, 94 % élèvent des bovins et 82 % de façon exclusive. Si le siège de son exploitation ne se trouve pas dans le périmètre (10 % seulement), il n’en est pas éloigné : la moitié se situe à moins de 1 km et 90 % à moins de 5 km. Ces courtes distances facilitent l’accès des troupeaux aux prairies. Les exploitations du périmètre sont très herbagères (77 % de la SAU*) et près de deux fois plus grandes (140 ha) que la moyenne départementale. On note également que l’agriculteur estuarien est plus volontiers installé sous le statut d’exploitant individuel (46 % contre 38 % en moyenne sur la Loire-Atlantique), mais qu’il est plutôt âgé : un quart des exploitations de marais sont gérées par un exploitant de plus de 55 ans. Enfin, seules 10 % des exploitations sont certifiées en agriculture biologique ou engagées dans la démarche, ce qui reste très proche des chiffres départementaux.

* surface agricole utile

Retour au dossier : Quelle agriculture dans les marais estuariens ?

16 janvier 2013