Accueil / Actions / Prise de conscience

Restauration des milieux aquatiques

Prise de conscience

Tweet

C’est au début des années 90 que la prise de conscience a eu lieu sur la restauration des milieux aquatiques : l’évolution des connaissances a alors permis de comprendre qu’une rivière n’était pas seulement un lit et de l’eau, mais aussi que les barrages et les enrochements perturbaient son fonctionnement. Parallèlement, on comprend aussi que les stations d’épuration ne peuvent pas techniquement tout traiter. Il faut donc profiter des vertus d’épuration naturelles des rivières et les aider à retrouver pleinement leur fonctionnalité. À cette même époque, la loi sur l’eau de 1992 marque un tournant important. Elle renforce la notion de bassin versant et de solidarité amont-aval, avec la création des SDAGE et des SAGE. Ce texte a d’ailleurs largement influencé la directive-cadre sur l’eau en 2000.

Retour au dossier sur la restauration des milieux aquatiques

16 janvier 2012