Accueil / Actions / Restauration de la vanne de la centrale EDF

Tempête Xynthia

Restauration de la vanne de la centrale EDF

Tweet

Le 28 février 2010, la tempête Xynthia frappait de plein de fouet la côte atlantique, provoquant de nombreux dégâts matériels sur les marais estuariens. À Cordemais, la vanne située à la confluence de l’étier du Port et du bras de la centrale EDF a notamment été endommagée. Or, il s’agit d’un ouvrage stratégique pour les exploitants agricoles du secteur puisqu’il régule l’ensemble hydraulique prés de Loire et marais du Lot. Des travaux d’urgence ont ainsi été menés afin de protéger le marais au plus vite : un barrage provisoire en terre a été aménagé en juillet. En novembre, la structure a été confortée par la mise en place d’enrochements et l’injection de béton sous le radier. À l’occasion de ces travaux, un dispositif a également été installé sur la vanne afin d’empêcher les deux clapets de se refermer totalement lors de la marée montante et permettre ainsi le passage des civelles. Pour respecter les niveaux d’eaux nécessaires au printemps, le dispositif ne fonctionnera qu’en automne et en hiver. L’ensemble de ces travaux a été financé par l’État et le Conseil régional avec le soutien de la commune de Cordemais et EDF. Le GIP Loire Estuaire et la Communauté de communes Cœur d’estuaire ont aidé l’Association syndicale des propriétaires des prés de Loire à monter les demandes de financements ou d’autorisation de travaux. EDF a également apporté une aide précieuse pour la mise en œuvre et le suivi des travaux qui ont coûté 105 913 euros.

26 février 2011